Témoignage d'un père révolté

A 12 ans, ma fille nous a avoué qu’elle avait été harcelée à l’école, mais elle n’a jamais voulu en parler ouvertement. Suite à cela, elle a changée et a commencé à se scarifier les bras et les jambes, elle a été suivie par des psy et hospitalisée.

Mais maintenant elle me reproche souvent de n’a avoir rien vu  ou remarqué ! Suite à mon divorce avec sa maman, je ne m’entends plus très bien avec ma fille, parce qu’elle est en pleine crise d’ado.

Mais par contre c’est elle qui nous avait rapporté que son frère, qui avait 8 ans à l’époque, se faisait harcelé à l’école. Après plusieurs scéances avec ses 2 institutrices,  je l’ai fait suivre par un psy et il a fait de musicothérapie.

 

Et un jour c’est arrivé !

Le problème venait de son institutrice !

 

 

Un soir, une de ces institutrices m’a téléphoné pour me dire que c’était sa collège qui en avait après mon fils et qu’elle ne comprenait pas ! Du coup, il était la tête de Turc de la classe et tous les autres se moquaient de lui. Personne le voulait pour jouer et il était tout seul dans son coin. Non mais  je n’ai toujours pas avalé ca, j’en ai toujours la rage !

Et un jour il m’a cassé les pieds pour faire du Hockey. Maintenant il est devenu un solide gaillard, fort, transformé par ce sport rude et il se fait respecter par ses  camarades. Il a changé d’institutrice depuis 2 ans et je lui ai interdit d’approcher cette femme.

Mais je peux vous dire qu'en 2015, ce n’est pas normal le nombre de cas qu’il y a encore dans les écoles. Et c’est encore plus lamentable que des fois que ce soit des instituteurs qui agissent comme cela.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×